Comment stocker des données clients/prospect et de les utiliser en temps réel ?

Le service client
Comment contacter facilement le service client de votre choix ?
juin 8, 2020
fidélisation
Les fondements de la fidélisation client
août 10, 2020
Informations clientèles

Dans le cadre de prospection commerciale et de marketing digital, il existe certaines règles à respecter afin de prospecter un client et de suivre l’avancée du travail. Il est important de créer un fichier client et réunir les informations du prospect dans un fichier. Ce fichier client peut contenir les cordonnées des clients, leurs dernières commandes, des entreprises, le dernier appel ou dernière visite commerciale. Certains crm, comme marketing cloud utilisés pour suivre la relation commerciale, peuvent stocker les informations qui représentent des intérêts, paniers abandonnés, interactions avec votre site internet ou les messages échangés sur les réseaux sociaux. Le fichier est donc très important, car il met en valeur le fonds de commerce de vos sociétés. Il est donc conseillé de les stocker de manière stricte et d’en prendre soin. Dans cet article, découvrez les éléments clés pour réussir à collecter et stocker les données clients et prospects. Ainsi, découvrez quel logiciel est fait pour cela.

Quelles sont les informations nécessaires à collecter ?

Le déroulement de campagnes marketing dépend de votre objet. Dans ce cas, il n’est donc pas utile de demander les informations que vous possédez déjà, à moins qu’il s’agisse d’un client particulier parmi les autres clients de vos listes. Afin que vos fichiers clients se sentent privilégiés, vous devez prendre une décision sur les données qui seront utiles afin de segmenter votre base, contacter vos clients et personnaliser l’expérience client. Pour mieux cerner les données, ce n’est pas nécessaire de les collecter toutes, prenez seulement qui sont utiles. Si vous accumulez plusieurs informations dont certaines ne sont pas utiles, vous finirez par vous tromper sur le travail. Commencez par le plus simple et optez pour le RGPD pour collecter les données. D’abord, les données déclaratives qui possèdent le nom, prénom, date de naissance, numéro de téléphone, mail et adresse. Ensuite, les données transactionnelles qui contiennent la date et le montant des dernières commandes. Puis les données comportementales qui fournissent les pages visitées et les derniers formulaires renseignés. Et enfin les données liées à votre commerce dont la date du prochain achat, du projet de location et du budget sont importants dans ces données.

Quel emplacement pour la collecte d’informations clientèles ?

Une fois que vous avez terminé la collecte des informations et que vous avez fini de parler à votre équipe commerciale, pensez maintenant à stocker les données. Les devis et les factures sont les premières sources d’informations. En général, n’oubliez pas les points de contacts comme les salons et les boutiques et ne présentez pas des données obsolètes comme l’adresse postale. Si vous avez un site e-commerce, un site web, les bonnes manières de recueillir les données sont avec les formulaires que vous disposez dans les pages spécifiques : page de commande, page de contact, demande de renseignements. Cependant, la méthode d’obtention est passée au crible depuis que le RGPD est en vigueur. Collecter des données dans le cadre de RGPD demande de respecter les mentions légales et obligatoires d’informations des clients.

Quelle base données est efficace pour une prospection commerciale ?

Alors que vos objets sont définis, que vous avez fini de décider l’emplacement des données collectées et que les équipes sont impliquées, c’est maintenant le tour du choix de la solution logiciel. En termes de marketing automation, choisissez le bon logiciel. Il vous sert à exploiter les fichiers de votre client. Avec l’évolution de base de données, le tableur est le moins conseillé, car il n’est plus évolutif. Il n’est pas également sécurisé et n’importe qui peut y avoir l’accès. Les logiciels de type CRM (Customer Relationship Management) ou GRC est le plus parfait. Par rapport au tableur, il a la possibilité de planifier les relances prospects et de créer des devis et des factures. Le logiciel crm optimise le suivi de votre relation commerciale et le temps consacré à la prospection. Ainsi, il vous offre une meilleure organisation pour bien gérer vos stocks de données.